1.15 COMMUNICATION

9 août 2019

1.15 COMMUNICATION

1.15  Communication

Action, fait de transmettre quelque chose à quelqu’un, d’établir une relation dans le sens de communiquer entre les gens, non pas de faire un discours. Beaucoup de problèmes sociaux, familiaux et intimes proviennent d’un manque de communication claire. Pourquoi est-ce si difficile de communiquer et de se faire comprendre ? Simplement à communiquer se développe comme n’importe qu’elle aptitude, c’est-à-dire par la pratique. Mais cela exige une grande capacité d’écoute et de compassion, d’être vrai, et authentique.

Pour ce faire, tu dois ÉCOUTER véritablement avec ton cœur et ton intuition ce que les autres veulent exprimer et ce qu’ils sont prêts à te dévoiler. Notre façon de communiquer est en général influencée par nos BLESSURE. Une personne qui vit facilement du rejet, une autre, de l’injustice, et une troisième, la peur d’être abandonnée s’exprimeront de façon différente puisqu’elles ont chacune des choses différentes à vivre et à apprendre, des besoins différents. Voilà pourquoi l’écoute est si importante ; elle représente la base de la communication.

Développer de la COMPASSION signifie être capable de se placer dans les souliers de l’autre pour tenter de comprendre ce qu’il vit intérieurement ; être assez dans son senti pour percevoir ses craintes et ses désirs à travers sa gestuelle et les mots qu’il emploie, car ce qui est véridique se trouve bien souvent derrière ce qui est dit.

Dans la plupart des cas, la vraie communication ne se fait pas à cause du manque d’écoute. Regardons ensemble comment communiquer lorsque quelqu’un d’autre nous approche. L’étape la plus importante consiste à  savoir ce que l’autre est en train de communiquer. On peut reconnaître cinq formes de communication. L’exemple d’un couple qui discute ensemble de leurs prochaines vacances sera utilisé pour illustrer les cinq formes de communication.

1er L’autre nous  une demande véritable, claire et précise. Nous devons donc lui répondre directement. Exemple : Monsieur demande à Madame : « Où désires-tu aller pour nos prochaines vacances ? »

2e L’autre ne fait qu’un partage sur ce qu’il vit. Il n’est pas nécessaire de dire ou d’ajouter quelque chose. Beaucoup d’énergie se gaspille dans les paroles inutiles. Exemple : « Ah ! ce que je suis content de notre choix de lieu de vacances. Je vais en profiter pour bien me reposer ! »

3e Ça peut aussi être un partage, c’est-à-dire qu’il n’y pas de question, mais un genre de partage qui cache une question ou une demande d’aide. Lorsque cela se produit, il est suggéré de vérifier ce que l’autre veut savoir ou pourquoi il nous dit cela. Malheureusement, la plupart des gens tombent dans le piège. Ils croient avoir deviné la question cachée et commencent à répondre sans même vérifier ce que l’autre veut véritablement. Exemple : « Je me demande si c’est prendre des vacances cette année » Dans cette affirmation, il y a au moins cinq différentes demandes cachées. Laquelle est la bonne, c’est-à-dire laquelle convient à l’interlocuteur ?

4e il y a aussi la demande d’aide véritable. Dans ce cas, nous devons décider si nous pouvons accéder à cette demande, car ce n’est pas parce que quelqu’un nous pouvons accéder à cette demande, cas ce n’est pas parce que quelqu’un nous demande de l’aide que nous devons toujours dire oui et, surtout que nous pouvons le faire sans dépasser nos LIMITES. Exemple : Madame demande à Monsieur : « Est-ce que ça te dérangerait que j’aille en vacances seule pendant une semaine cette année et que tu t’occupes de la maison et  des enfants durant mon absence ? »

5e Une autre forme de communication où il devient difficile de communiquer calmement est lorsque l’autre met en doute ce que nous avons choisi ou dit. Dans ce genre de situation, le piège consiste à essayer de convaincre l’autre pour qu’il ne doute plus. Ça ne fonctionne pas !!! Tant et aussi longtemps que l’autre doute, il résistera à tout ce qui est dit pour le convaincre. Il est plus sage de lui revenir avec une question sur ce qui lui fait dire cela. Exemple : « tu dis que cette année, nous pouvons nous permettre trois semaines de vacances dans le sud ? C’est impossible !!! Je ne peux pas voir comment tu es arrivé à cette conclusion. »

Comme tu peux voir, il y a plusieurs façons de communiquer oralement. Par ailleurs, la communication peut aussi se faire par un regard, un toucher, un geste. Les personnes introvertis, par exemple, peuvent plus difficilement communiquer oralement et choisissent souvent d’autres moyens pour communiquer leurs sentiments ou leur devons apprendre à accepter cette différence et ne pas exiger qu’elles changent. Plus elles se sentent acceptés et plus elles commencent à ce transformer pour communiquer un peu plus oralement.

Lorsque vient le moment pour nous de communiquer, on doit souvent puiser dans notre courage pour nous affirmer et mieux communiquer, car des peurs peuvent surgir et bloquer notre élan à vouloir être VRAI ou à faire nos DEMANDES. Prendre des bonnes respirations pour commencer aide beaucoup ainsi qu’avouer nos peurs à dire ce que nous voulons dire.

Ce qui aide le plus la communication, c’est apprendre à être le plus clair et précis possible. Si, par contre, pour quelque raison que ce soit, il est trop difficile de communiquer par peur de déplaire ou de te dévoiler, voici un moyen qui peut t’aider à amorcer cette démarche. Tu t’installes en position de détente, tu fermes les yeux et tu imagines la personne à qui tu veux parler à côté de toi. Tu lui parles et tu exprimes tout ce que tu as à lui dire. Cette méthode est beaucoup plus facile que tu peux l’imaginer. Ou encore, tu installes une photo de la personne devant toi et  tu suis les mêmes étapes. Par après, tu verras qu’il deviendra plus facile pour toi d’arriver à communiquer.

Le plus important dans toute bonne communication est le RESPECT qu’on doit porter à chaque individu, y compris à soi-même. Ce respect consiste à nous donner le droit d’exprimer nos désirs et nos besoins sans critique, ni jugement d’aucune sorte, simplement en reconnaissant le point de vue de l’autre et en exprimant notre propre point de vue. Cette façon de faire donne des résultats exceptionnels.

About ONIFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *