6.4 TRAVAIL

9 août 2019

6.4 TRAVAIL

6.4 Travail

Travail (aimer son travail) : ceux qui n’aiment pas leur travail sont en général ceux qui travaillent que pour les avantages sociaux ou qui font un métier imposé par leurs parents ou par loyauté familiale ou ceux qui vivent des difficultés au travail. Il est très, important d’aimer son travail, qu’il soit rémunérateur ou pour notre bien-être personnel. Sinon, tout devient lourd et les journées sont longues. Il y a aussi le risque de devenir de plus en plus déprimé. Pour aimer notre profession, nous devons nous rappeler que nous travaillons toujours pour nous, qu’il y a toujours quelque chose à aller y chercher. Un bon moyen pour développer de l’intérêt dans notre travail consiste à faire comme si nous devenions notre propre patron. Lorsqu’une personne travaille à son compte, son intérêt et sa satisfaction personnelle sont de rechercher sans cesse l’amélioration et le succès de son entreprise, ce qui est beaucoup plus énergisant que d’effectuer un travail routinier uniquement pour le salaire. De toute façon, une personne est toujours gagnante à s’appliquer, à faire de son mieux car cette attitude fait jaillir de nouvelles idées et de nouvelles perspectives susceptibles de déboucher sur un futur travail plus adapté à ses besoins.                     Rappelle-toi que si tu quittes un travail pour te sauver d’une situation problématique, cette dernière ne sera pas réglée pour autant. Tu risque de retrouver la même situation à travers un autre contexte auquel tu devras faire face un jour.

Le travail représente la plus grande activité consciente dans une journée, il est donc de la plus haute importance d’apprendre à l’aimer et consentir à vouloir s’améliorer. Donc, apprendre à aimer son travail, à avoir du plaisir et à s’épanouir à travers celui-ci se veut le moyen par excellence pour faciliter un changement de travail, si nous en sentons le besoin. Ce changement doit être motivé par le besoin d’avoir d’autres défis, d’autres réalisations de nous-mêmes. Le lieu de travail, peu importe lequel, se révèle une source de très grande satisfaction personnelle à plusieurs niveaux. Aussi, il est reconnu que les personnes qui éprouvent du plaisir à leur travail sont d’avantage ouvertes à tout ce crée l’abondance et le bonheur.

Travail (avoir un) : pour plusieurs personnes, un travail est perçu comme une activité, souvent laborieuse, auquel elles doivent se soumettre pour gagner leur vie. L’action de travailler devient pour certains une forme de compensation ou encore quelque chose d’ardu, de difficile et désagréable. Pourtant, les personnes qui sont à l’aise financièrement ont ce besoin de travailler et l’ambition du gain n’est pas toujours leur motivation première. Ces personnes travaillent avec fougue et ardeur car, à travers leur travail, elles puisent dans leurs ressources intérieures illimitées l’énergie et la connaissance nécessaire pour toujours se dépasser.            Si tu fais partie de ceux qui veulent se trouver du travail parce que tu es sans emploi dans le moment, sache qu’il y en aura toujours pour ceux qui désirent se réaliser pleinement. Ton travail premier consiste donc à t’en trouver un. Chaque matin, à tous les jours, tu t’habilles et tu quittes ta demeure comme si tu avais en emploi régulier. Ta fonction consiste à aller voir une entreprise après l’autre et de leur dire : « je veux du travail » et de remplir les formulaires requis. Tu n’as rien d’autres à faire. Il importe de te rappeler que ceux qui ne veulent pas te parler ou accepter ta candidature ne sont pas en train de te rejeter mais plutôt d’exprimer leurs besoins. Tu continues tes démarches jusqu’à ce que quelqu’un t’offre un emploi, même si cette offre s’avère surprenante ou ne correspond pas à tes attentes. Sache que cette expérience te sera nécessaire pour ton plan divin.

Une personne qui fait des démarches pour trouver un travail ou qui souhaite ouvrir un commerce et que cela ne se manifeste pas peut se poser la question suivante : « Suis-je bien sûr que c’est ce que je veux faire maintenant ? Quelle est ma vraie motivation ? Qu’est-ce que je veux apprendre sur moi-même avec cette expérience ? » Se rappeler qu’on doit jamais travailler pour l’argent que cela nous rapporte, puisque notre but devrait s’orienter dans le fait de vouloir grandir, de développer notre créativité, de découvrir toutes nos capacités et d’avoir la possibilité de se dépasser sans cesse. L’argent devient alors une récolte, une récompense pour nos efforts.

About ONIFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *