7.4 SEXUALITÉ

15 août 2019

7.4 SEXUALITÉ

7.4 Sexualité

Ensemble recouvrant le plaisir lié au fonctionnement de l’appareil génital et le plaisir immédiatement sexuel ; moyen de communication par le biais une connexion corporelle. Du point de vu spirituel, l’acte sexuel est l’expression ou la manifestation physique de la grande fusion de l’âme et de l’esprit, c’est-a-dire des principes féminin et masculin en soi, représentés par l’homme et la femme dans notre monde matériel terrestre. L’organisme, étant le plaisir physique le plus intense éprouvé par l’humain, symbolise le grand bonheur qui sera vécu lors de cette grande fusion à laquelle l’âme aspire.

Au tout début des temps sur la terre, chaque âme faisais partir du tout avant qu’il n’y ait séparation. C’est pourquoi nous sommes attirés pour cette fusion, par cette unification, ce que nous étions au départ : pur esprit. Par conséquent, la fusion de l’âme et de l’esprit représente le plus grand plaisir atteignable au plan spirituel.

L’énergie sexuelle se révèle une énergie créatrice extrêmement puissante chez l’être humain, puisque par l’acte sexuel une personne peut créer le corps physique d’un enfant. Quand énergie est utilisée dans l’amour, la complicité, l’acceptation, l’harmonie et le partage elle devient symbolique de notre grande pouvoir de créer tout ce dont nous avons besoin dans notre vie. La sexualité peur donc être un moyen notre capacité de créer notre vie telle que nous la voulons. La personne qui vit une vie sexuelle très harmonieuse crée sa vie d’une façon harmonieuse et selon ses besoin.

La sexualité est aussi symbolique de notre capacité de nous permettre de plaisir dans la vie. Si tu n’éprouve par de plaisir sexuel, soit par manque de désir ou de sensation, impuissance ou incapacité d’atteindre un orgasme, il y aura un lien avec certaines croyances ou culpabilités que tu alimentes à l’effet que tu ne mérites par de te faire plaisir. De plus, la façon de vivre sa sexualité est aussi symbolique de sa capacité à lâcher, prise à s’abandonné au sexe opposé.les personnes souffrant de blessure de trahison ont souvent de la difficulté à s’abandonner à l’autre, ce qui à pour effet de les empêcher de vivre harmonieusement leur sexualité.

Donc, l’acte sexuel en lui-même est quelque chose de naturel et de spirituel quand il est accompli dans l’amour. Quelqu’un qui croit que la sexualité représente quelque chose de bestial, de péché ou d’inutile ou encore qui ne s’accepte pas totalement dans sa sexualité à cause de peurs ou de culpabilité sexuelle, risquera de vivre des insatisfactions ou développer des malaises ou maladies reliés aux organes génitaux à cause de blocages sexuels. Pour ceux qui se contrôlent ou retiennent trop leurs pulsions pour d’autres facteurs psychologiques, il y a risque d’un refoulement qui peut provoquer une obsession, pouvant mener jusqu’à l’agression sexuelle chez des personnes immatures sexuellement.

D’autre part, une personne qui ne vit que pour le sexe peut devenir désabusé de la vie car elle tente de combler un vide affectif. Les gens cherchent très souvent dans le sexe une compensation à quelque chose qui leur. La sexualité ne doit pas être utilisée pour se nourrir affectivement. Vouloir trop de sexe au détriment de l’autre peut donc dénoter une dépendance plus qu’un besoin réel. Cette attitude peut aussi provoquer des maladies

ou problème aux organes génitaux.

Par ailleurs, bien des personnes en démarche spirituelle croit que l’abstinence sexuelle (la chasteté) les aidera à atteindre un niveau de spiritualité supérieur, voire l’illumination, et ce, que la personne vive seule ou en couple. Pour plusieurs, le contraire se produit puisqu’ils se contrôlent. Ceci les oblige à combattre leurs pulsions sexuelles qui sont naturelles et ce combat épuise leur énergie. L’abstinence sexuelle doit être décidée seulement après qu’une harmonie sexuelle soit atteinte, c’est-à-dire après qu’une personne ait pu vivre sa sexualité en toute conscience, sans aucune notion de bien/mal, sans culpabilité. Lorsqu’une personne prend la décision de vivre un certain temps de manière chaste, elle doit le faire par amour pour et non en réaction à quelqu’un ou à quelque chose. Ça ne doit être forcé. En réalité la véritable chasteté correspond à la pureté des pensées. C’est une qualité spirituelle et non physique.

Or, pour arriver à une sexualité harmonieuse dans un couple, le moyen par excellence s’avère la communication. Quand la vraie communication est établie, quand chacun se confie et exprime véritablement ce qu’il vit, sans crainte d’être jugé, ridiculisé ou rejeté, la communication sexuelle est grandement améliorée. Un autre moyen pour devenir conscient si ta sexualité est bien vécue consiste à prendre le temps de vérifier, lors de chaque acte sexuel, si une peur quelque te motive. Si tel est le cas, tu sauras que ta façon de gérer ta sexualité n’est pas harmonieuse. Il en est ainsi pour les fois où tu refuses un acte sexuel. Est-ce par peur ou par amour pour toi ? Toutes les peurs reliées à la sexualité sont souvent causées par un complexe d’Œdipe non résolu. Par conséquent, il est important de prendre la responsabilité de tes insatisfactions au lieu de mettre la faute sur l’autre.

Rappelons-nous qu’une relation sexuelle est une expérience très énergisante et enrichissante lorsqu’elle est vécue dans l’amour, le don de soi et le respect mutuel. C’est un des moyens que l’humain utilise pour communiquer, fusionner, se donner de l’amour et du plaisir. Cette situation démontre une sexualité épanouie. L’union sexuelle est la fusion de deux êtres qui s’aiment au moment de l’union. Dans notre monde matériel, la fusion sexuel représente donc un avant-goût de la grande fusion spirituelle de l’âme et de l’esprit, but ultime de notre être. Faire l’amour par l’amour permet à notre être d’éprouver une grande plénitude, une grande joie intérieure. C’est la raison pour laquelle vivre l’acte sexuel dans cette condition revêt tant d’importance.

About ONIFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *