AKLAN-WINLIN

14 août 2019

AKLAN-WINLIN

Aklan-Winlin

Abokpa appelle Akélégbé.

A-t-il déjà entendu le son du tambour abè?

Qu’il entende. Qu’il entende.

Ma mère est la meilleure cuisinière.

Cet enfant n’a jamais goûté à la sauce d’autrui.

Ne discutez pas cela.

Aklan-Winlin le dit d’une autre manière.

« Une assemblée a toujours une singularité.

Celle de ne pas pouvoir être singulière.

Elle croit tout détenir quand ses membres n’ont rien.

Quand ses membres ont quelque chose, elle devient douteuse.

C’est le sort du royaume d’lfè.

Depuis qu’il a le Fa, il doute de lui-même. »

About ONIFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *