DI – WINLIN

14 août 2019

DI – WINLIN

Di-Winlin

Dans le nid de ces oiseaux, les palabres ne finissent jamais.

Pourtant ils s’entendent toujours pour rebâtir leur demeure.

C’est parce que leur mère, avant sa mort, leur avait dit :

« Protégez-vous les uns les autres. »

Le roi du ciel le sait. Le roi de la terre le sait aussi.

Toute mélodie obéit à cette sagesse.

Toute harmonie aussi.

Ne portons pas de jugement sur une maison,

Celle qui gronde du matin au soir,

Celle qui se livre au tribunal des profanes.

Elle est cacophonie et désharmonie.

Revenons au nid.

Ne parlons pas de la poule.

Elle ne balaie jamais sa demeure.

Di-Winlin dit:

« Les oiseaux connaissent le temps.

A l’heure, ils chantent, mangent et bâtissent leur nid.

Les moments de ces belles choses ne leur échappe jamais.

Quant à la poule, elle ne moura pas de faim. »

 

About ONIFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *