ABLA-TRUKPIN

14 août 2019

ABLA-TRUKPIN

Abla-Trukpin

Allez assouvir ailleurs votre volonté criminelle.

Ne détruisez pas cette belle œuvre.

Vous ne pouvez pas la reconstruire.

La nature ne t’offre pas de l’eau empoisonnée.

Pourquoi prépares-tu un mauvais breuvage?

Ce breuvage est empoisonné. Ne le lui donnez pas.

Livrez ce complot au vent.

Qu’il se disloque et ne revienne plus jamais.

Ces noms ont consulté pour Afamou.

Cet homme nourrissait un sale projet.

Il voulait avoir la main ensanglantée avant de mourir.

Car, imagine-t-il, des crimes se commettent partout impunément.

Il prépare une hache et un poignard pour sa besogne.

Avant son acte criminel, il consulte le FA.

Abla-Trukpin apparaît :

« Quand un arbre tombe, le Dieu de l’arbre s’en prend au bûcheron.

Quand un mouton est égorgé, le Dieu du mouton rudoie le tueur.

Quand un homme meurt, son Dieu recherche le visage de la mort qui l’a fauché.

Cet enseignement n’est pas mon invention.

Il est écrit dans la paume de ta main.

Fais tes sacrifices pour que les orphelins ne t’attachent pas des cadavres au cou. »

About ONIFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *