DPI Cours 11

10 août 2019

DPI Cours 11

DPI Cours 11

La valeur de la créativité

Apprendre à éliminer les obstacles

Interdire la procrastination ou les obstacles à la création tels que regarder la télévision au lieu de faire une action, même petite.

Garder le sens de l’humour et s’autoriser un sourire indulgent en cas d’échec en cours de route.

Trouver un Onifa, ami(e), parent(e) ou  collègue pour s’encourager mutuellement et se renforcer positivement.

Ne pas oublier que toute créativité nécessite une expérimentation, des déceptions et de la persévérance.

Cesser d’essayer d’être superman ou superwoman.

Savoir que les gens ont besoin d’aide lorsqu’ils souffrent

Trois clefs pour ouvrir les voies de la création

Bien que nous ne puissions pas éviter quelques sources de stress, telles que la maladie dans la famille ou la pression au travail, nous pouvons prendre soin de nous et nous accorder le temps de mener ces activités :

Entrainez votre corps

Trente minutes par jour c’est l’idéal. Plus nous faisons de l’exercice, plus nous serons en bonne santé. Un Onifa dit qu’il a fini par renoncer à s’obliger à aller faire du sport :

« J’ai conclu un pacte avec moi-même. En réalité, je ne devais pas faire du sport, mais je devais juste porter mes vêtements de sport. Je me suis retrouvé plusieurs fois avec mon tee-shirt, mon short et mes tennis, avant de me sentir tellement ridicule que j’ai commencé à courir sur place dans mon salon. Je ne m’en suis pas rendu compte immédiatement, mais j’avais trop peur de courir dehors dans mon quartier. Aujourd’hui, je sue à grandes gouttes en sautillant tout en regardant la télévision. Cela peut sembler ridicule mais je me sens beaucoup mieux. »

Il ne faut pas longtemps après avoir porté votre vêtement de sport pour finir par faire vos exercices.

Exercice : Réfléchissez à une époque où vous faisiez quelque chose de physique que vous appréciiez telle que jouer au football, danser, ou faire de longues marches ?

Qu’est ce que c’était pour vous ?

Appréciez le souvenir pendant quelques instants.

Défiez votre esprit

Il ne suffit pas d’exécuter le même travail mental pendant des années, nous devons trouver de nouveaux centres d’intérêt. Tout domaine créateur, des mathématiques à la musique, peut susciter une fascination incessante parce que le potentiel de maîtrise est infini.

Quelqu’un a dit : « J’ai toujours voulu aller à la faculté mais j’étais intimidé parce que je vieillis. Une amie qui assistait à des cours à la faculté m’a donné une bonne idée.

Elle a dit : ‘Ne t’inscris pas à la faculté. Tu n’as qu’à aller sur le campus prendre un café à la cafétéria.’ Elle avait raison. J’ai vu un grand nombre d’étudiants plus âgés et je me suis senti mieux. Cela m’a aidé à imaginer ce que ce serait de commencer une éducation formelle à mon âge. J’ai décidé de suivre un cours pour voir. »

Exercice : La gestion du temps libre

Quels loisirs appréciez-vous ? Qu’étiez-vous en train de faire la dernière fois que vous avez senti que vous étiez complètement pris par ce que vous faisiez au point de perdre toute notion du temps ?

Construire et entretenir un réseau d’alliés

Les réseaux de soutien social peuvent comprendre nos familles ainsi que nos collègues, voisins et amis.

La majorité d’entre nous savent demander de l’aide en cas de besoin, mais il est assez commun d’éviter de le faire lorsque la pression est forte ou que nous risquons d’être embarrassés.

Certains d’entre nous évitent même inconsciemment leurs amis parce que leur parler pourrait leur faire prendre conscience de sentiments qu’ils préféraient ignorer.

Vous socialisez-vous avec vos collègues ? Rendez-vous souvent visite à des amis qui vous apportent leur aide ?

Note importante : Prendre soin d’amis ou de parents malades, bien qu’étant important et admirable, fait partie des responsabilités à assumer mais ne nous permet pas de recharger nos batteries. Alors, essayez de rencontrer quelqu’un avec qui vous pouvez rire ou partager vos sentiments.

Exercice : La main tendue

Réfléchissez un instant à une fois où une personne vous a soutenu de façon inattendue. Qu’avez-vous ressenti ?

Cette semaine, contactez trois amis auxquels vous n’avez pas parlé depuis longtemps.

Envoyez-leur une carte postale, un e mail ou un petit mot.

Considérez ces trois stratégiesexercices pour le corps, défis mentaux et du temps avec des amis qui vous soutiennent – comme un vaccin contre le stress. Chacune d’entre elles peut améliorer notre santé physique et psychologique et nous aider à nous sortir de la dépression en nous donnant un regain de force spirituelle.

About ONIFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *